mardi 2 février 2016

Comment le « Petit Journal » maltraite l’actualité internationale

Le « Petit Journal », diffusé chaque soir de la semaine sur Canal plus, propose régulièrement des sujets d’information internationale, avec en vedette, depuis deux ans et demi, le reporter Martin Weill, dont le rôle est, selon ses propres termes, de « couvrir l’actualité partout dans le monde ».
Informer sur l’international ? Noble préoccupation. Au vu du francocentrisme des télévisions françaises, on ne peut en effet que se réjouir, a priori, de la volonté affichée par le « Petit Journal », depuis 2013, de consacrer le temps et de mettre les moyens nécessaires à la réalisation de reportages aux quatre coins du monde.
Mais malheureusement, les nobles intentions ne suffisent pas toujours, et le cas du « Petit Journal » est à cet égard emblématique. Car le moins que l’on puisse dire est qu’une étude un tant soit peu attentive du type d’« information internationale » proposé dans le programme présenté par Yann Barthès nous révèle que cette information est loin d’être satisfaisante, et c’est un euphémisme.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés. Faites preuve de patience... Les commentaires injurieux ou à caractère raciste ne seront pas publiés.