"Les Musulmans sont-ils des terroristes ?" Demande à Google !

Publié le 2 août 2013. 

Lorsque nous effectuons une recherche Google, le prodigieux moteur de recherche nous propose l'option "saisie semi-automatique". De quoi s'agit-il ? De "suggestions" destinées à nous aiguiller dans notre recherche. Pratique ? Peut-être. Mais aussi, malheureusement, fort révélateur. Petit test.

Comment fonctionne la saisie semi-automatique ? C'est fort simple, comme nous l'explique le centre d'aide Google

À mesure que vous saisissez vos termes de recherche, la saisie semi-automatique prédit et affiche des requêtes que vous pouvez sélectionner. Les suggestions renvoyées par la saisie semi-automatique reflètent les activités de recherche de l'ensemble des internautes et le contenu des pages Web indexées par Google. (...) Toutes les prédictions de requêtes affichées dans la liste déroulante correspondent à des requêtes saisies précédemment par des utilisateurs de Google ou apparaissent sur le Web. 

Ce sont donc les requêtes des internautes qui déterminent la saisie semi-automatique. Et malheureusement, pas besoin de faire beaucoup de tentatives pour se rendre compte qu'il y a... un souci. On connaissait déjà le "problème" de l'adjectif "juif", souvent accolé "semi-automatiquement" par Google à un certain nombre de personnalités françaises. Et c'est à la lecture d'un tweet de Mona Chollet que l'auteur de ces lignes a décidé de faire d'autres "expériences". 

Le principe est simple. Il s'agit de poser une question sur le mode "X est-il...", afin de voir ce que les internautes se demandent, et non ce qu'ils disent, et de laisser Google faire la suite du travail. 

Et ça donne ça. Sans tricherie, et sans commentaire. C'est parfois drôle. C'est très souvent inquiétant. 
























En conclusion :



Le pire n'est, toutefois, jamais certain :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés. Faites preuve de patience... Les commentaires injurieux ou à caractère raciste ne seront pas publiés.